Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 



Les bras tendus du vent
Ont attrapé tes mains
Et puis t'ont emportée
Derrière cette courbe
D'un ciel désordonné
Où l'on devine un lent
Balancement des jours
Dans les brumes du soir

***

Parfois les mots s'éteignent

Traces
A peine perceptibles
Dans les replis du jour

Traces
Effacées peu à peu
Par les vents silencieux
Qui traversent le ciel

***

Sommeil de pierre
Dont la chaleur
S'est perdue au fils des ères

Bourrasques si lointaines
Qu'on ne peut même plus distinguer
Le cri des saisons affolées
Au fond de continents anciens
Aussi anciens peut-être que ta peine
Aussi anciens que cette terre
Qui recouvre tes pas

Bourrasques de vies si infimes
Eparpillées
A tout hasard
Sur ces grands océans
Encor sauvages
Mais déjà saturés d'avenirs
Incertains

Bourrasques de vie
Portant l'écho des premiers mots
Des premiers morts

 

FRANÇOIS CANIHAC

 

 

Il se présente :

 

 

Né en 1959 à Toulouse,je vis depuis longtemps en Gironde et

écris de temps en temps, souvent inspiré par l'océan. 


J'ai publié deux petits recueils de poésie : en 1994, 

" Craquement "  (Editions du Panthéon) ; en 2013, 

 mais sous le pseudonyme d'Aurèle  Alfali,

" Poussière de mots " (Lulu.com).





Site personnel : http://letempsfragmente.e-monsite.com/
Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :