Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

ESCLAVES EN LARMES EN LARVES

 

 

 

C’est l’ère

Des traqueurs

Des aumôniers

Equarrisseurs

 

 

Des amnésiques

Tueurs éphémères

Des dangereuses

Hypothèses

 

Des bouchers

Economiques

Des coureurs

De fond

 

Des hygiaphones

Aveugles

Des bâtisseurs

De fumée

 

Des prophètes

Approximatifs

Des sermons

Laxatifs

 

Des chanteurs

De crève

Des vocations

Usurpées

 

Des valets

Vils et avinés

Des esclaves

En larmes en larves

 

En larmes en larves

En larmes en larves

 

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Crying larva of slaves

 

 

This is the era

Of hunters

Of knacking

Chaplains

 

Of amnesic

Transient killers

Of dangerous

Assumptions

 

Of economics

Butchers

Of blind hygiaphones

And bullets of smoke

 

Of approximate

Prophets

And laxative

Sermons

 

Of burst

Singers

Of usurped

Vocations

 

Of vile and drunken

Servants

This is the era

Of crying larva of slaves

 

Crying larva of slaves

Crying larva of slaves

 

 

 

****

 

VORTEX/CORTEX

 

 

 

Vortex

Vorace

 

Cortex

Coriace

 

Pensées

Futur

 

Panser

Blessures

 

Je ne sais si

Je ne sais qui

 

Qui ou quoi

Qu’est-ce

 

Qui m’émeut

M’étreint

 

Le feu

Le sein

 

Toi

Ce que tu laisses

 

Ce qui se dit

C     Ce qui  s’écrit

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Vortex / Cortex

 

Voracious

Vortex

 

Coracious

Cortex

 

Future

Thoughts

 

Past

Injuries

 

I don’t know if

I don’t know who

 

Who or what

 

Moves me

Hugs me

 

The fire

The breast

 

You

And what you leave

 

What it is said

What it is written.

 

 

Extraits ( Extracts )« Acrylic blues » et « Poésies complètes »

 

Editions Le Manuscrit . Le Manuscrit Publishing.

 

http://www.manuscrit.com

 

 

 

****

 

C H O E U R

 

 

A Carole Léveillé

 

 

Nous chantons

Sans l’appât des images

 

Nos intermittences

Sans le vain dessein

Des perspectives

 

On érige en soleil

La chimie des ténèbres

 

 

 

 

 

 

De feu ma mémoire

Ne reste que cendre

Sur l’ubac

 

Sentiment qui ne se

Sublime pas

Que je veux fuir

Qui me saisit

 

Sur lequel ma conscience

Glisse et trépigne

 

Je rêve d’ascension

Et de lumière dans la futaie

Selon les anciens errements

 

Et qu’à la fenaison

Je cueille

Une violette pourpre

Pénétrante

Et secrète

 

 

 

Enfantée déracinée

A bout l’éternité

Dans le formol

Qui ne déploie plus

Une énergie

Féroce

 

La conspiration du MOI

Contre l’abcès du IL

 

Ile perdue

Dans l’orage à l’heure

Où les oiseaux passent

Au-dessus du clocher

D’abîme

S’est tue dans la flamme

Acide

Des baisers

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Choir

 

 

Without the lure of the images

We sing

 

Our intermittent

Without the vain

Prospective purpose

 

We are building a sun

Chemistry of Darkness

 

My dead memories

Are only ashes

Left on the shady side

 

A sentiment that

I want to flee

That takes me

 

A sentiment on which

My conscience

Slips and stamps

 

I dream of climbing

I dream of light in the forest

 

I dream of picking

A purple violet

A penetrating

And secret violet

 

The conspiracy of ME

Against the abscess of HE

 

Lost island in the storm

The birds go by

The steeple

And the Abyss

Shut down

In the acid flames

Of kisses.

 

 

Extraits ( Extracts )  de « Poésies complètes »

Editions Le Manuscrit . Le Manuscrit Publishing.

 

http://www.manuscrit.com

 

 

****

DESERT URBAIN

 

 

 

C’est un désert

Urbain

Qui s’articule

Entre le silence

Et l’in communication

 

Les hommes actifs

Vont et viennent

Sans paroles échangées

Dans de longs véhicules

Qui glissent

Serpents lumineux

indivis

 

On s’y sent seul

Parfois

 

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Urban Desert

 

It’s an urban

 

Desert

Which spreads

Between silence

And un-communication

 

Active men

Come and go

No words exchanged

In long vehicles

That slide

Like undivided

Snakes of light

 

Sometimes

You feel alone.

 

 

 

***

ENFANCE

 

 

 

Enfance

Partagée

Enfance

Entre

Deux secrets

 

Aller au Prisu

Seul ou avec

Maman

Et rêver solitaire

Entre des rayons

Trop grands

Voir le monde

Avec des yeux

Affamés

Et des dents

De loup

 

 

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Childhood

 

 

Childhood

Shared

 

Childhood

Between

Two secrets

 

Going to the supermarket

Alone or with

Mom

And dream alone

Between two large

Shelves

Seeing the world

With hungry eyes

And the teeth

Of a wolf.

 

 

Extraits ( Extracts)  « Pavé mouillé » et « Poésies complètes »

Editions Le Manuscrit . Le Manuscrit Publishing.

 

http://www.manuscrit.com

 

 

***

 

EXORCISME

 

 

 

 

 

Le temps

Cicatrise

 

Exorcisme

De l’instant

 

Rentre

Dans ta coquille

 

Si tu t’éloignes

De moi

 

Avec ta voix

De cire

 

Qui va dire

Le pire

 

Un seul mot

Ludique

 

Pour éluder

La pire

Pensée

 

La mort

Est blanche

 

La nuit

Epanche

 

Le cri

Lâché

 

Par les chiens

Et les putains

 

J’air peur

De nous

 

ça me cloue

ça me saigne

 

Que règnent

Les fous

 

Les chiens

Les putains

 

La vase

Et le purin

 

La crasse

Et le chagrin

 

Les codes

Les digicodes

 

Les barreaux

Les barbelés

 

Le temps

Maintenant

 

Cicatrisé

 

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

 

Exorcism

 

 

Time

Heals

 

Exorcism

Of the moment

 

Go back

In your shell

 

If you walk away

From me

 

With your voice

Made of wax

 

Who will tell

The worst

 

One funny

Word

 

To avoid

The worst

Thought

 

Death

Is white

 

The night

Pours

 

A cry

Dropped

 

By dogs

And whores

 

I am scared

Of us

 

It nails me

It makes me bleed

 

Let the mad man

Prevail

 

The dogs

The whores

 

The mud

And the manure

 

The grim

And the sorrow

 

The bars

And the barbwires

 

Time

Is

Now

 

Cicatrized.

 

 

Extraits  (Extracts )« Vague à l’âme » et « Poésies complètes »

Editions Le Manuscrit . Le Manuscrit Publishing.

 

http://www.manuscrit.com

 

 

 

 

 

 

***

BRULURE 

 

 

Brûlure couve sous la cendre

Dansent l’échelle et la mémoire

 

Sur l’eau trouble de nos ombres

 

 

 

L’horizon siffle derrière les collines

 

La part de hasard est cette

clarté crissante

soudaine

 

Ton visage Direction Sud

Silence Moment attendu Abîme

 

De mots de sang et de chair

 

Les arbres sont muets

Nos rêves aussi

 

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Burn

 

 

Smouldering

The memory and the ladder are dancing

 

On the trouble water of our shadows

 

The horizon whistles behind the hills

 

The chance is

That crispy and sudden

Clarity

 

Your face in the south

Silence – expected moment – abyss

 

The trees are silent

So are our dreams.

 

 

     Extraits ( Extracts )  de  « Récurrences »

Editions Le Manuscrit . Le Manuscrit Publishing.

 

 

http://www.manuscrit.com

 

 

****

 

 

DANS LA SAISON BLANCHE

 

 

En secret

Sur la colline

Nos lèvres à même la chair

Du fruit

 

Dans la saison blanche

Se fermeront à jamais

Comme un tombeau

 

L’homme qui passera

Par là

Verra un arbre en poussière

Et des pas frais de chasseur

 

Ce sera la fin de l’été

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

 

The White Season

 

 

In secret

On the hill

Our lips on the flesh of the fruit

Will close forever

Like a tomb

In the white season

 

The man who will pass

By

Will see a tree in dues

And recent traces

Of a hunter

 

It will be the end of the summer.

 

Extrait (Extract) de « L’âme du peintre » aux éditions Encres Vives dans la Collection Encres Blanches.

 

http://encresvives.wixsite.com/michelcosem/edition

 

 

***

LANCER DES POEMES


Le jour lance des poèmes
aux lèvres des arbres

Mots répétés dans les mains du hasard

Délivrance des corps dans l'étoupe des matins

Nous sommes la langue et le langage

Le jour lance des poèmes
à l'embouchure du temps

Et jointe les morceaux épars
de l'absolu


 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Throwing Poems

 

 

The day throws poems

At the lips of the trees

 

Repeated words in the hands of chance

 

Delivering bodies in the morning’s tows

We are the tongue and the language

 

The day throws poems

At the mouth of time

 

Fixing the scattered pieces

Of the Absolute.

 

 

 

 Extraits (Extracts ) de « Les mains de la lune » éditions Encres Vives Collection Encres Blanches

 

http://encresvives.wixsite.com/michelcosem/edition

 

****

AUTOMNE SECRET

 

 

Tu m’avais dit

Je serai de retour

A l’aube

 

Tu devais me délivrer

De mes soucis

Et donner du sang

Aux arbres

 

C’est l’automne

A présent le soleil ondoie

Et la rue s’anime d’unijambistes

Et de survivants

 

Les commerçants vendent

Et les enfants réclament

Je t’attends L’automne

Garde ses secrets

 

(English translation by Nicolas Fleurot -

Traduction en anglais par Nicolas Fleurot ) :

 

Secret Autumn

 

 

You said

You’ll be back

At dawn

 

You had to free me

From my worries

And give blood

To the trees

 

It’s the autumn now

The sun undulates

And the streets come alive

 

Full of one-legged survivors

 

Traders sell

And children reclaim

I am waiting

The autumn

Keeps its secrets.

 

 

 

Extraits  ( Extracts) de « L’âme du peintre » aux éditions Encres Vives dans la Collection Encres Blanches.

 

http://encresvives.wixsite.com/michelcosem/edition

 

ERIC DUBOIS

 

 

Merci à Ncolas Fleurot pour la traduction du Français à l'Anglais.

Thanks to Nicolas Fleurot for English Translation.

 

 

***

 

 

Eric Dubois est né en 1966 à Paris. Auteur de plusieurs ouvrages de poésie dont entre autres « L’âme du peintre » ( publié en 2004) , « Allée de la voûte »(2008), « Les mains de la lune » »(2009), « Ce que dit un naufrage »(2012) aux éditions Encres Vives, « Estuaires »(2006) aux éditions Hélices ( réédité aux éditions Encres Vives en 2009), « C'est encore l'hiver »(2009) , « Radiographie » , « Mais qui lira le dernier poème ? » (2011) chez Publie.net , Mais qui lira le dernier poème ? » (2012) chez Publie.papier  , « Entre gouffre et lumière » (2010) chez L'Harmattan ,« Le canal », « Récurrences » (2004) , « Acrylic blues »(2002) aux éditions Le Manuscrit. Participation à de nombreuses revues. Textes inédits dans les anthologies Et si le rouge n 'existait pas ( Editions Le Temps des Cerises, 2010) et Nous, la multitude( Editions Le Temps des Cerises, 2011), Pour Haĩti( Editions Desnel, 2010) , Poètes pour Haĩti(L'Harmattan, 2011), Les 807, saison 2( Publie.net, 2012), Dans le ventre des femmes( Bsc Publishing, 2012) ... Responsable de la revue de poésie en ligne « Le Capital des Mots ». Blogueur : « Les tribulations d'Eric Dubois ».

 

 

Site web :

 

  http://ericdubois.info 

 

http://eric-dubois2.iggybook.com

 

 

Dernières parution à ce jour : "Lyre des nuages". Encres Vives. Collection Encres Blanches.Juillet 2014.

 

"Assembler les rives" 419 ème Encres Vives, Juin 2013.

 

A commander chez Michel Cosem, Encres Vives, 2 allée des Allobroges, 31770 Colomiers . Mail : michelcosem [at] wanadoo.fr . Prix du  volume : 6.10 € ( franco de port)

 

Plus d'infos : http://encresvives.wixsite.com/michelcosem/edition

 

Mais qui lira le dernier poème?  Editions Publie.net .

Septembre 2012.

 

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0