Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le rêve du styx

 

Une chambre blanche et vide au fond d'un couloir

Une porte est fermée et pourtant tout le monde l'a ouverte

Plusieurs portes sont cachées dans cette porte qui mène à la clé,

Doucement s'entrouve mon corps à la porte devant un nouveau soir

Que je regarde comme s'il était midi, ou le matin par la fenêtre

Lentement je tourne la poignée mais voilà que la porte s'est retournée

La boussole de mon coeur me dit "viens" en me soulevant les mains 

Une chambre blanche et vide au fond d'un couloir

Une porte ouverte et pourtant tout le monde l'a fermée

Une porte secrète s'est cachée dans la grande porte qui mène à la vérité

Subitement je ne parle plus , comme mon sang, je ressens un frisson d'art

Que j'ignore comme s'il était trop tôt ou trop tard pour envisager les "peut-être",

Violemment je cours vers la porte pour attraper la poignée:

C'est une boussole que je tiens dans mes mains ensanglantées,

Aux creux desquelles se cachent mon coeur qui vient juste de s'arrêter.

 

***

 

Silence
 
Bruit des eaux, des sourdes âmes qui peinent à être comprises.
Je viens douce à ton attente dans un moment unique.
Infinie dans le ciel et immatérielle à ton invisibilité, ton âme ère.
Dans sa nature hantée, visible et insaisissable à mes paupières floutées;
Musique du néant , des fières âmes qui ne veulent pas être soumises au bruit,
Il vient se présenter à ton absence , muet dans tes espérances.
Enveloppe divine des vains ornements du langage. Il a fermé les yeux.
Et tous se souviennent de ce souffle externe et linéaire sans y songer.
Le son pris dans les vents , des lourdes armes inutiles de la voix grise.
Enchantée, hypnotisée par l'absence , par cette onde qui transcende l'esprit,
ton coeur brise chaque caresse en un onctueux mélange de mouvements inaudibles.
Passe et flotte, sous les règles élémentaires , les yeux brillent.
Ne pas dire. L'instant est calme et serein.
Comme les pensées sont apaisées et voilà qu'elles se reflètent dans le miroir de la nuit,
Par la puissance des soupçons , des suppositions ... dans un seul silence.

 

 
MÉLANIE ROMAIN
 
Elle se présente :
 
Après une école d'Art dramatique à Paris, j'ai été acceptée au 1er tour du Conservatoire Royal de Bruxelles grâce à l'un de mes textes intitulé Parricide ou le lamento du mendiant. J'ai aussi été publiée dans un journal de photographie ayant pour thème la poésie et j'ai été l'organisatrice d'une exposition autour de la poésie et de la photographie citadine.
Mes écrits poétiques ont été acceptés dans un théâtre parisien .
Mélanie Romain  - DR

Mélanie Romain - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0