Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Évidence

Comme une évidence
Leurs destinées se joignent
Comme une évidence
Leurs chemins n'en font qu' un
Ils se trouvent
Se retrouvent
De concert
Sur une idée
De conserve
Sur un chemin
De connivence
En pensée
Comme une évidence
Leurs routes se croisent
S'entrelacent
Sans jamais se perdre

 

 

***

Rendez-vous

Ce soir, Patrick vient dîner chez moi pour la première fois. Nous travaillons ensemble depuis plusieurs semaines dans une belle ambiance complice. Il est brillant, charmant, attentionné. Juste peut-être un peu tâtillon, à cheval sur l'ordre et la propreté. Pour le recevoir, je n'ai donc pris aucun risque, veillant à chaque détail et rectifiant toute tentative décontractée.

Le ménage est fait à fond, un vrai ménage de printemps. Pas un grain de poussière sur les meubles, nul mouton oublié, la traque fut sévère mais on pourrait manger par terre, pour peu que l'envie s'en fasse sentir.

Les bibelots restent sagement serrés dans la vitrine aux vitres translucides. Les magazines sont triés par date et rangés en une pile bien nette sur un guéridon.

La table est mise, nappe blanche sans un pli, serviettes assorties, jolie vaisselle et verres étincelants.

Le repas est prêt. Dans la cuisine bien rangée, les amuses-gueule attendent d'être présentés. Le rôti sera cuit, tendre et juteux, lorsque l'entrée sera finie. Fromages et fruits patientent avec les vins à température ambiante.

Satisfaite, je vérifie l'ordonnancement de la pièce à vivre, en redressant machinalement un coussin du canapé.

La sonnette d'entrée tinte à l'heure pile, comme je m'y attendais.

J'ouvre la porte après un regard rapide au miroir, qui me renvoie une image stricte: chignon bas, maquillage imperceptible. Mon invité entre, sûr de lui et tiré à quatre épingles. Tout en lui indiquant la direction du salon, je prends son manteau pour le mettre sur un cintre dans la penderie de l'entrée. Parfait, tout est parfait. Je souris béatement. A cet instant, Patrick s'exclame scandalisé:

« Le chat est sur la table ! »

 

 GABRIELLE BUREL


 

L'auteur : Gabrielle BUREL, née à Morlaix (29) en 1957, vit actuellement à Nantes – Poète et nouvelliste – Fascinée par la mer et les Monts d'Arrée -

Aime jouer avec les mots, leur insuffler un rythme, saisir les émotions d'un instant et surprendre le lecteur avec des histoires prises sur le vif

2014: Publications en revues papier (Comme en poésie, Les tas de mots, Microbe, An Amzer, Libelle) et en ligne (La Cause Littéraire – Le Capital des Mots - Variations d'une Plume)


 


 

Tag(s) : #poèmes et nouvelles

Partager cet article

Repost 0