Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attendre -

 

1

Branchages bruissant agités par le vent doux

de l’été - Ombres mêlées sur le mur au moindre

de nos gestes - Gifler le béton, caresser

le crépi, écrire nos vies sur les murs telles

les ombres des branchages emmêlées par le vent

- la foule de nos gestes mélangés à ceux

des belles malades venues s’asseoir dans l’air

ouvert sur les pelouses jaunes

2

La foule n’a-t-elle lieu que sur les espaces

nus, que sur du vide ? Est-ce encore de la foule

tous ces corps - qui attendent sous les arbres  -

des belles mortelles croquées avec un bout

de bois noirci sur le mur aveuglant

de l’hôpital ?

3

Sur le mur, un épagneul, son ombre avec l’ombre

agenouillée d’une jeune fille frottant

son front contre le crâne bosselé du chien

c’est un rocher débaroulé parmi les gestes

de tout le monde sur les pelouses grillées

 

Lyon – Hôpital Pierre Wertheimer

 

 

CHRISTIAN DEGOUTTE

 

Il se présente :

 

Je suis né dans la banlieue de St Paul de Vence, je vis dans (ce qui est encore) le département de la Loire

(juste après la Haute-Loire en suivant le fil de l'eau).

Chroniqueur des revues pour la revue VERSO

Quelques publications disponibles : Trois jours en été (roman) éd L'Escarbille, Henry Moore à Nantes, éd Wigwam, Il y a des abeilles, éd Le pré#carré, Des oranges sentimentales, éd Gros textes, Sous les feuilles, éd P.I.Sage Intérieur

 

 

Christian Degoutte - DR

Christian Degoutte - DR

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0