Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - CLAIRE KALFON

Publié par ERIC DUBOIS sur 15 Juin 2014, 16:11pm

Catégories : #poèmes

 

Delta

 

 

 

A cet endroit

Où le soir s’élargit

Vaste embouchure sur la nuit

Des ciseaux à plumes coupent la trajectoire

Des avions que je ne prendrai pas

 

Alors avaler sa salive

Penser à maintenant

En rassemblant d’un revers de main

Les dernières miettes du jour

 

Refermer à moitié la fenêtre

Sur ce qui n’est pas encore fini

Etirer la dernière heure de clarté

Jusqu’au bord

Comme une nappe repassée

Sur le ciel migraineux

 

S’attabler à l’horizon

En attendant le solstice

Ou entrer dans le courant

Avec nos malles vides

Nos brindilles rutilantes

Et aller vers…

 

 

CLAIRE KALFON

 

 

Claire Kalfon est née à Oran en 1956. Elle enseigne et vit à Tours.

Elle a été publiée dans les revues Petite, Décharge et Friches.

Elle participe régulièrement aux actions menées dans le cadre du Printemps des Poètes.

Certains de ses textes ont été mis en ligne sur le site « La toile de l’un » créé par le poète Alain Boudet.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pascale 16/06/2014 20:30

une pensée pour nos mères ,qui elles rêvaient de partir, plus loin, en ramassant les miettes...

E. Nivet 15/06/2014 22:27

La fenêtre ouverte sur un soir de juin, les étourneaux qui dessinent. Les départs toujours repoussés. Nos bagages inutiles.
Pourquoi partir quand on peut rêver de le faire ?
L'amie du solstice

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents