Le Capital des Mots.

Le Capital des Mots.

Revue littéraire animée par Eric Dubois. Dépôt légal BNF. ISSN 2268-3321. © Le Capital des Mots. 2007-2020. Illustration : Gilles Bizien. Tous droits réservés.


LE CAPITAL DES MOTS - LAITY NDIAYE

Publié par ERIC DUBOIS sur 19 Mai 2014, 22:43pm

Catégories : #poèmes

 


Brève

La vie marche à
Pas de fainéant,
Ne trouves-tu pas ?

(Les rêves, les espoirs
Vont bien plus vite !)

Il faut croire que le sablier
N’imprime pas le même tempo
Que tous nos élans.

 

***


Insomniaque

Tu réécris l’histoire
D’un quotidien déjà récolté

Pour qu’à l’aube
Aient germé, dans l’encre-pénombre,
Les plus fous espoirs !

 

 

***


La chiromancienne

La chiromancienne s'est trompée:
Il lui a échappé une ligne en diagonale
Enjambée par deux autres lignes plus marquées !

Vos paumes moites, rigides, muettes
N’ont presque plus de secrets pour ses yeux
Qui entendent tous leurs lointains échos !

Oui, Ta paume moite, rigide, muette
N’a presque plus de secrets pour ses deux
Yeux louchant, ses yeux fuyant, moqueurs
Qui percent ton fatum quand toutes tes lignes sont là !

 

 

Extraits de "Morphine"

 

LAITY NDIAYE

 

 

Écrivain Sénégalais né en 1989 à Agboville (Cote d’ivoire) auteur de deux recueils de ouvrages par la maison d’édition EDILIVRE (France) Textes Vespéraux (2012) parus aux éditions Edilivre (France), L’apocalypse (2013) parus aux éditions Edilivre (France), a publié nombreux textes (Le blason, Le prisonnier du cachot, Ma petite sœur, Le casanier…) dans des revues poétiques, des plateformes (le Capital-Des-Mots, Paperblog, Poèmes, etc.)
Lauréat 2013 du concours annuel Poésie en liberté.

Peut être contacté à l’adresse laitynd83@gmail.com ou retrouvé sur « Facebook » sous le pseudonyme de « Daphoeniks ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Clément G. Second 20/05/2014 14:17

Écrit comme en passant, avec la fantaisie d'un wanderer qui va de paysage en paysage... Il les aime tous, aucun ne le retient, libre qu'il est. J'aime vous lire ainsi, Laity : votre fantaisie n'encombre pas, elle porte.

LAITY 21/05/2014 00:12

MERCI

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents