Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour à Contre

 

Pour tous ces grands voyages que nous ne ferons pas

Pour autant de rivages où ne crierons pas terre

Pour cet avion si pâle en forme de trépas

Pour un vaisseau fantôme qui sous les draps se perd

 

Contre toi à chaque heurt

Contre toi je trépas

 

Pour tous ces clairs de vie que tu as occultés

Pour mes jambes coupées et pour tes lèvres closes

Pour tant d’obscurs soleils jamais réanimés

Pour la fuite du tant et du si peu de choses

 

Contre toi à chaque peur

Contre toi je trépas

 

Pour l’aigle décapité au fond de sa tanière

Pour savoir au matin l’improbable horizon

Pour une inspiration délitée en lanières

Pour dénouer l’amant à chaque expiration

 


 


 


 

Contre toi à chaque leurre

Contre toi je trépas

 

Pour tarir en reflux les mots écartelés

Pour les rires insensés engloutis dans la vase

Pour l’été vomissant une errance gelée

Pour le désir de mordre dans une terre arase

 

Contre toi à chaque heure

Contre toi je trépas


 

Pour un écheveau d’âme dénouée en poussière

Pour un iris aveugle embrasé de terreur

Pour n’espérer demain rejouant comme hier

Pour à contre courant éteindre la lueur

 

Contre toi à chaque cœur

C    Contre toi n’être pas

 

 

31 décembre 2010


 

 

 

 

***

 

Pôles

 

Colombine du rêve encore

A découvert le pôle nord

Emmitouflée d’éphémères

Dans les bras d’un Pierrot lunaire

Une musique cristalline

Des guitares tempétueuses

Inlassablent les devenirs

Les doigts levés en ban-the-bomb

Sur les pavés glacés

Des anciens défendus

Elle marche pieds nus

 

Puis renvoyée dans ses vingt-deux

Part à l’aile

 

Un vol plané en grand piqué

Elle atterrit au pôle sud

Où les racines se multiplient

Hanches vêtent son corps

Solidement ancrée au sol

Elle n’a pas vu à l’intérieur

La pourriture gagner ses peurs

Attend le temps

Plantes de pied grillées

Sur un sable en tourment

Elle marche pieds nus

 

Dans un cyclone de survie

Prise à l’œil

 

Elle se retrouve en suspension

Attirée jetée repoussée

Polarisant les bords arides

Ses aimants du nord et du sud

En désunion chantent magnétique

Elle oscille sur son fil à limbe

Au mouvement de novembre

Terreur d’un univers

Trop déboule trop chamboule

Sur l’inconnu qui vague

Elle marche pieds nus

 

 

 

 

21 novembre 2010

 

 

 

 

***

 

 

Dédale

 

 

 

 

 

 

Les murs trop blancs

Réverbères de mots écrasés

Comme des crachats régurgités

Sur mon Néant

 

Ombres funestes

Scarabées mous de mon rorschach

Verdictent l’heure de mon écart

Passage à l’ouest

 

Le faux-semblant

A raison de ma déraison

Mirage des poings liés-lions

Camisolant

 

Crier sans voie

Lactée maman oh abandon

Piqûre d’oubli tue électron

Entendez-moi

 

Semer des glands

Perdu chemin dans le bocal

Désespérée mon âme Dédale

Les murs trop blancs

 

 

 

 

 

 

 

8 septembre 2010

 

***

 

Non anniversaire

 

 

 

Non anniversaire

Rides dans la terre

Et bas-de-coeur

Trop peur

Muselée étranglée

Poupée épinglée

Ne sait pas marcher

Trébuche

 

Non âme à l’envers

Sillons trop amers

Mouche la bougie

Et prie

Les fleurs du silence

En deux ans d’errance

Eclatent dans leur danse

Macabre

 

Non anniversaire

Faut-il encore taire

Le cri latent

Ah  mens 

Affranchis bannis

Le chat la souris

Noyés dans l’éther

Nités

 

Non anniversaire

Petite fille en verre

Ailes volées en

Eclat

A se demander

A quelle saucée

Elle sera mangée

Tout’crue

 

Non anniversaire

En l’air

 

 

 

 

 2009

 

Extraits de "Crilence"

(Chum éditions 2013)

 

 

ÈVE DE LAUDEC

 

 

Membre de la Société des poètes français, de l'Union des poètes, de la Société des gens de lettres, de la Défense de la langue française et de la SACEM.
Eve de Laudec née à Paris en 1950, d’une famille d écrivains et comédiens. Vit 30 ans en Afrique.De retour en France se consacre à l’écriture. Finaliste du prix Hervé Bazin de la micro-nouvelle en 2011 (revue Harfang n°10). Publie en 2012 Crilence, recueil de poésie (Ed. C.Lorrain), réédité en 2013 chez Chum Editions. Ecrit nouvelles, poésie, paroles de chansons. Fait des lectures publiques musicales, des échanges littéraires sur le web. Un site, l’emplume et l’écrié . Prochaine publication: poème dans Anthologie poétique (Dossiers d’Aquitaine) et un recueil prévu pour septembre.

 

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0