Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

 

 

 

CLÉMENT G. SECOND

 

 

Clément G. Second

 

Né en 1944 au Maroc, qu’il quitte pour la France en 1958.

Professeur d’espagnol, documentaliste puis personnel de direction de l’Education Nationale.

Réside en Espagne depuis fin 2007.

 

Ecrit depuis 1959 : poèmes (sonnets, formes brèves, autres), nouvelles, notes en cours sur la pratique de l’écrit principalement. Quelques communications artisanales à diffusion confidentielle et sous pseudonyme.

 

Des sonnets, des Brefs et des nouvelles parus dans Le Capital des Mots d’Eric Dubois.

 

Début d’une suite de poèmes dans La Cause Littéraire.

 

Lit d’autres poètes, auteurs de nouvelles et romanciers de toutes époques, et s’intéresse aux autres formes d’art (photographie, peinture, musique en particulier).

 

Autour d’Agnès Delrieu, artiste photographe, s’est engagé avec d’autres auteurs dans la production croisée de textes en regard de 15 de ses œuvres dans le cadre de l’Œil et l’Encre, des textes sur des images ( http://angiedelsur.blogspot.com.es )

 

Partage impressions et découvertes avec quelques connaissances et amis (rencontres, correspondance). Les textes parus en revue ont suscité des échanges et des liens.

 

Se sent proche de toute écriture qui « donne à lire et à deviner » (Sagesse chinoise ), dans laquelle « une seule chose compte, celle qui ne peut être expliquée » (Georges Braque), et qui relève du constat d’Albert Camus : « L’expression commence où la pensée finit ».

 

N’avait jamais été vraiment publié jusqu’en fin 2013. A souhaité l’être par besoin d’une plus grande ouverture.

 

Contact : a1944@hotmail.fr

 

 

 

Brefs à la volée pour le cahier de verdure d'un printemps -   © Clément G. Second
Brefs à la volée pour le cahier de verdure d'un printemps -   © Clément G. Second

Brefs à la volée pour le cahier de verdure d'un printemps - © Clément G. Second

Tag(s) : #poèmes

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :