A l’anniversaire Aujourd’hui s’achève la pluie, le travail reprendra de plus belle. Le tailleur de pierres semble inchangé. Il est né vieillard comme une montagne enneigée. Le mur qu’il construit lentement projette son ombre au sol comme une horloge....

Lire la suite

Au Zam Zam Cool Bar Ruisseaux, fleuves, rivières, deviennent Gange au toucher du Gange. Toukarem, Psaumes du pélerin, psaume XXVIII Au Zam Zam Cool Bar, je t’attendrai en méditant les affluents du Gange. Viens vite m’y retrouver. Quand tu descendras du...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Je retranscris Des nuages Des rayons lunaires Des rires solaires Des pleurs oubliés Des histoires secrètes Je retranscris Je n'invente pas *** J'étais là Seule Dans la nuit Immense Et immobile Les étoiles riaient Se lançant Des défis De comètes A déchirer...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

PENUMBRA Solo un punto de fuego, que lento se consume. Ni más ni menos eso: calor de luz muy débil, apenas perceptible si pasas distraído. Así que aprieta el paso porque el miedo da alcance y es un bosque que espera con brillo de mil ojos. Párate. Sácate...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Initiation Tôt un matin d’octobre, je vois quelques mouettes endimanchées, accrochées comme luminaires aux grilles de fer forgé, qui nous mènent à l’eau blême, grilles qui, sous la braise de l’aurore, ressemblent à des toiles d’araignée ouvragées de soleil....

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

LE FORGEUR DE CONCEPTS Pur songe ou vérité cette rencontre étrange Entre mage envoûteur et poète en détresse Le charmeur de serpents se transforme en archange Le forgeur de concepts trouve enfin sa prêtresse La flûte en liberté comme source ruisselle...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

La poésie est un sac de chez Prisunic avec dedans des parfums démodés Un poème dort dans chaque pierre dans chaque mur et dans chaque pas que font les amoureux On est tous sursitaires d’un peu de temps quantifiable prisonniers du regard hostile de nos...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Ma poésie tu es une bouche anonyme perdue entre mille échos jamais tu ne signeras tes doigts midis renversés sur le miroir des bouches saignant la clarté à mille lieues des ratures des mains fil d’algues bleues aube demeurée o nuit rebelle mon poème tu...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Novembre Matin de novembre la nuit piétines’éloigne à contrecœurlaisse en souvenir pour le jourune pincée d’obscurité et si le ciel reste grisqu’importej’irai marcherdans la lumière jaune des sentiers * Le vent fait tanguer le vol gris bleu des pigeons...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

A l'interface toujours les lignes se confondent, fine silhouette aimée depuis longtemps, mes tempes et mon front lourds toujours visualisent le regard qui s'absente me dévisage furtivement, les hivers sont longs, la beauté souvent affleure le long des...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

Raphaël Rouxeville - DR En sang d’aluminium, j’empoigne encore, faux festin copeaux de nuit l’étoffe où pourtant flotte l’essence d’un corps saint Tous ces résidus de jour, torse chaud, solaires agapes d’industrie sous-main J’étouffe l’artifice tu, tête...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Non-oubliés Le monde est plus petit avec des centimètres et des mesures, alors Creuser la vérité à coups de mémoire, l’éloigner des bords et des limites Intolérables Réinventer Champlain, Mance, Maisonneuve, Casgrain, Lévesque Réclamer sa part d’eau et...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

A quoi ça sert de couper les fleurs courtes sur le bas de la route ? À S.L. Trèfles et frêles frôlent la rosée Tiges indolentes dans les brins d’herbe Leur ronde se nappe des oripeaux des évêques Sur le chemin de la Font Sainte où vont les bergers Un...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie

LE TEMPS DES BARRICADES En hommage à Jacques Sauvageot (1943 - 2017), figure historique de Mai 68 Rappelle-toi Clara la cachette stressante Où nos corps éprouvés par les coups de matraque S’aimantèrent sans bruit jusqu’à l’aube naissante Pendant que rugissaient...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie, #photos

Sortie de nuit par insom nie je ne suis plus sûr de vouloir nier encore le versolitaire qui me suce la moelle Cerveau et corps qui rampent (toujours) à la recherche du cerf dans la forêt abimée Vertige de l’abime DAMIEN PAISANT Il se présente : Damien...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes

Laissons le shoot terreauter le beau gâchis Je ne suis pas un beau gosse. Je suis un beau gâchis. Je n’ai pas le muscle loquace, l’abdomen béat, le mollet liant… les bancs de musculation : hi-han, hi-han, c’est éloigné du cri des ânes que mon fiasco frouille...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

Il y a bien longtemps j'ai rêvé l'évanescence les visages fins les gestes éthérés les paroles profondes les soupirs symphoniques les émotions intenses les sourires de joconde Il y a bien longtemps j'ai rêvé connaître tous les papillons toutes les fleurs...

Lire la suite
Tag(s) : #poésie, #sons

LE CAPITAL DES MOTS, MAGAZINE A DIX ANS ! 27 Octobre 2007 : création du site. 10 Novembre 2007 : premiers articles. Merci à toutes ces contributrices et tous ces contributeurs. ( Ndlr) Le Capital des Mots, Magazine. - DR

Lire la suite

Ces textes font partie d'un ensemble plus vaste composé de 24 textes correspondant chacun à une heure précise du jour et de la nuit. Le titre fait référence à l'heure en question. ( Ndlr) 08.00 Je traverse la transparence fends le feu rétif l'aridité...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes, #photos

L'art escobar La romance aux anciens Écorchés. Connais-tu l’homme perdu qui s'imprimait les dents de citrons toxiques ? Vivant de faux et d’herbe imprudente, il bise la mouche pour réaffirmer l’illusoire de sa semence. Au pied d’un platane, à l’époque...

Lire la suite
Tag(s) : #poèmes
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>